Une valorisation adaptée aux startups

Vous préparez une levée de fonds ?
Vous souhaitez évaluer la valeur d’une entreprise?
Vous souhaitez céder des parts ou réaliser un investissement ?

Nous apportons notre expertise en pondérant l’analyse financière à la dimension extra financière de chaque startup.

Votre fourchette de valorisation gratuite en 5 minutes.

Des rapports adaptés aux startups

Reconnus par les

institutions financières

Une valorisation

fiable et précise

Jusqu’à 7 méthodes

appliquées

Extra-financier analysé

et pondéré

Un process simple et rapide

Le process de valorisation Estimeo est optimisé grâce à notre plateforme, tout en gardant l’humain au coeur de notre expertise.  

Commencez gratuitement avec une première estimation gratuite

Plus de 10 000 entreprises évaluées

Bénéficiez d’une méthodologie adaptée

Grâce à une méthodologie adaptée aux projets et entreprises innovants, la valorisation Estimeo permet de réduire l’asymétrie d’information et de faciliter la négociation entre entrepreneur et investisseur. Levez des fonds plus vite et plus facilement.

Nous utilisons plusieurs méthodes pondérées selon le stade de maturité et le secteur de chaque projet.

Découvrez nos méthodes différentes de valorisations ci-dessous.

Méthode Dilutive

La méthode dilutive s’appuie sur deux critères : d’une part, le montant des fonds que l’entrepreneur souhaite lever pour couvrir ses besoins en fonds propres des prochains 12 à 24 mois, et d’autre part un taux de dilution standard. Ce dernier est déterminé par Estimeo à partir de la note générée par son algorithme propriétaire et des données marché relatives à la startup. 

Cette méthode élémentaire possède un faible poids dans le calcul de la valorisation finale, mais reste néanmoins pertinente. En effet, elle permet de mettre en perspective l’attractivité de l’entreprise en termes de risque et potentiel par rapport à l’ensemble des startups du marché et de remettre la valorisation dans le contexte global du marché du financement de l’innovation.

Méthode Discounted Cash-Flow

La méthode de valorisation par actualisation des flux de trésorerie disponible, plus connue sous sa dénomination anglaise « discounted cash flows » (DCF) représente une des approches les plus utilisées dans l’évaluation financière des entreprises. Basée sur les flux financiers prévisionnels de la startup, la valorisation se calcule en faisant la somme des flux actualisés de trésorerie disponible. Le taux d’actualisation retenu varie selon le stade de développement de la startup (seed, scale-up, etc.) 

Cette méthode est davantage pertinente pour les startups qui génèrent déjà un certain niveau de chiffre d’affaires, mais possède une solidité méthodologique démontrée pour calculer la valeur d’une entreprise. 

La qualité de la valorisation par DCF dépendra de la fiabilité et de la cohérence des projections financières émises par la startup. C’est pourquoi, afin de contrebalancer le sur-optimisme fréquent des entrepreneurs dans leurs prévisions financières et d’objectiver l’analyse, Estimeo s’inspire de la « First Chicago Method » et propose deux scénarios alternatifs à partir d’un paramètre déterminé par une analyse humaine experte. Ce paramètre permet d’ajuster à la hausse ou à la baisse les prévisions modélisées. 

Etant donné qu’un ou deux scénarios moins optimistes sont pris en compte dans l’analyse, les taux d’actualisation appliqués s’en voient diminués de quelques points de pourcentages afin de refléter l’utilisation de scénarios dont les chances de succès sont plus élevées.

Méthode Venture Capital

Valoriser une jeune startup en phase d’accélération sur la base de ses résultats financiers actuels peut aboutir à un résultat relativement modeste ne prenant pas en compte le plein potentiel de création de valeur du projet.

La méthode VC compense cela en déterminant une valeur économique théorique basée sur les projections du niveau d’activité de la startup dans un horizon temporel défini et variable selon son stade de maturité. Pour ce faire, cette méthode d’évaluation analogique se base sur plusieurs d’agrégats tels que : les projections financières de la startup, certains multiples transactionnels de secteurs et de modèles d’affaires, et des ratios potentiel/risque déterminés lors du processus de notation.

La première étape de calcul consiste à définir une valeur de sortie basée d’une part sur les projections financières communiquées et prolongées si nécessaire sur plusieurs années jusqu’à un horizon possible d’exit (calculé et standardisé selon la maturité actuelle du projet, indépendamment des prévisions de l’entrepreneur), ainsi que sur un multiple de transaction provenant de données de marché publiques.

La valeur obtenue est généralement élevée et reflète la valorisation de la startup au moment d’un futur exit potentiel. Pour déterminer la valeur réelle de la startup depuis cette première valeur, nous intégrons, au sein du calcul, un dernier paramètre clé : le taux d’actualisation. Ce dernier permet alors d’établir la valeur actuelle de la startup en reflétant bien le niveau de risque des flux financiers envisagés par les porteurs du projet.

Méthode Comparative Market

La méthode comparative market. Cette méthode développée par Estimeo présente une logique non très différente de la méthode Scorecard mais utilise des modes de calculs différents.  

Plutôt qu’utiliser des valeurs issues de la maturité opérationnelle de la startup, cette méthode se base sur le tour de table envisagé. Le round de financement permet de déterminer des valorisations plafonds et planchers qui correspondent aux valeurs minimales et maximales qu’un investisseur est habituellement prêt à investir dans une startup pour ce tour de financement. Ces valeurs sont issues d’études de marché récentes et sont continuellement mises à jour par Estimeo. 

La valorisation est ensuite définie par application d’un algorithme de calcul mathématique à progression exponentielle qui attribue un coefficient de performance dépendant de la note finale obtenue, et qui permet de la situer entre la valeur plafond et plancher. 

Ainsi, plus une startup est performante, plus la valorisation obtenue se rapprochera de la valeur plafond observée sur le marché des levées de fonds. La progression exponentielle des valorisations assure une représentation cohérente avec la réalité, car seules les startups les plus performantes arrivent à atteindre les valorisations maximales. 

Méthode Scorecard

La méthode Scorecard, ou “Méthode Bill Payne” du nom du Business Angel qui l’a théorisée, s’appuie sur la notation en fonction du potentiel et du risque définie par Estimeo. 

Cette méthode permet d’évaluer une startup en la comparant à des entreprises similaires.  

Une valorisation de départ est calculée d’après une valorisation de référence observée sur le marché des levées de fonds pour des startups au même stade de maturité que celle étudiée. Cette valeur est ensuite revue algorithmiquement à la hausse ou à la baisse selon la performance relative de la startup évaluée par rapport aux startups comparables issues de la base de données Estimeo. 

Ainsi, une startup présentant une note supérieure à la moyenne sera considérée comme performante et se verra attribuer un premium.

Méthode Berkus

La méthode Berkus, créée par Dave Berkus, est similaire à la méthode Step-Up et suppose une valorisation maximale fixe. Elle permet d’attribuer à la startup un score calculé algorithmiquement pour chacun des cinq critères utilisés selon les notes obtenues lors de l’analyse 

Chaque critère dispose d’une valeur initiale égale à 500.000€ à laquelle nous indexons un indice de performance selon les réponses apportées au sein du formulaire de valorisation. 

Elle est principalement utilisée pour des jeunes sociétés, étant donné que la valorisation maximale ne peut excéder 2.5 millions. Elle sera exclue du calcul de la valorisation finale dans le cas d’une startup déjà bien développée et présentant un historique d’affaires établi.  

Méthode Step-Up

La méthode Step-up génère une valorisation incrémentale liée à la présence de facteurs ou à l’accomplissement d’étapes de développement qui vont venir renforcer la solidité du projet. Il s’agit de facteurs évaluant autant le risque global que de variables appréciant le plein potentiel de création de valeur de la startup.  

Cette méthode est principalement adaptée aux sociétés très jeunes (pré-seed et seed), étant donné que la valorisation totale ne peut dépasser 2.5 millions. Elle sera exclue dans le cas de l’évaluation d’une société déjà plus développée.