L’écosystème français tient la dragée haute au covid

L’écosystème des startups françaises a maintenu son expansion en 2020 malgré une année riche en rebondissements. Avec presque 5 milliards d’euros levés, l’écosystème VC français a démontré sa résilience face à la crise du Covid 19. Cette année, quelque 607 tours de table ont eu lieu, soit environ cent de moins que l’année 2019. Cet écart se traduit par des levées plus importantes, avec 11 rounds supérieurs à 100 millions d’euros, du jamais vu.

Ticket Moyen

Le ticket moyen de l’année 2020 s’élève à plus de 8,3 millions d’euros, soit presque 1 million de plus que l’année passée. Cette hausse du ticket moyen est provoquée par des levées de fonds latestages toujours plus importantes. En effet, 22 levées sont supérieures à 50 millions d’euros. La compétition est de plus en plus féroce, tandis que le nombre de startups françaises augmente chaque année. Les investisseurs privilégient les projets plus matures, au détriment des jeunes pousses.

Secteurs à l’honneur

Les tendances de l’écosystème

Durant cette année 2020, les levées de fonds sur des startups early stage sont restées majoritaires. Néanmoins, nous avons aussi assisté à un nombre inédit de levées faisant entrer en jeu de très gros montants, avec le nouveau record français de Mirakl de 257,8 millions d’euros.

La covid n’aura définitivement épargné personne, malgré la résilience et l’agilité des startups françaises, elles ont dû revoir leur plan pour certaines. Comme nous l’avons vu, les investissements plus sûrs ont été privilégiés par les investisseurs. Pour autant les tours de table early stage représentent encore 70% des campagnes de financement.

Les levées de fonds notables